28 octobre 2013 walter

Wall Of Death – 15 novembre 2013 – Au 34 – Nîmes

couv-pagewod4

Les Wall Of Death ont accepté de faire un arrêt à Nîmes pour une date intimiste au 34. Immanquable.

Il n’aura fallu qu’un seul album pour que les parisiens de Wall Of Death côtoient avec les plus grands noms du rock psychédélique contemporain. Flirtant avec la vieille garde des 13th Floor Elevators, hurlements synthétiques poussés par le mythique orgue Farfisa, le même que les Pink Floyd dans Live in Pompei, puissant et presque Stoner sur scène, la voix de Gabriel Matringe est une nappe qui vient couvrir un son parfois brutal, parfois doux, toujours sauvage.

Protégés des Black Angels avec qui ils se sont liés d’amitié après avoir fait leur première partie à Bruxelles, les Wall Of Death ont intégré la famille du rock psychédélique depuis 2010 et un premier album, Main Obsession sous la tutelle de ces anges noirs qui, soyons honnête, ont clairement mis la main à la patte.

Après avoir enregistré dans les studios d’Austin, sous l’égide de la Reverberation Society, et avoir invoqué les démons texans, une malédiction est venue frapper les WOD à leur retour à Paris. Les enregistrements avaient disparus. Il leur a fallu faire le chemin inverse, tout recommencer. On ne joue pas impunément avec l’occulte!

En première partie, nous accueillerons les montpelliérains de Death Canoe, qu’on avait rencontré au Psych Fest d’Angers, et qui ont dernièrement assuré la première partie des Dead Meadows à Montpellier.

Le 15 Novembre, venez apprécier la décharge électrique des Wall Of Death au 34!

Par Baptiste Manzinali.

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*